Archives: septembre 2014

boulard-13

Coup de coeur du mois #6 : Champagne Francis Boulard

Posted on

Sur le blog, on n’avait pas encore parlé de Champagne. Il était donc temps d’y remédier.

On pourrait parler d’Emmanuel Lassaigne, du domaine Fleury ou encore de Françoise Bedel, tous d’excellents producteurs indépendants travaillant selon les méthodes de la biodynamie. Pour cette fois, nous allons mettre en lumière le domaine Francis Boulard

Ce domaine est situé sur le terroir de la Montagne de Reims, à Cormicy principalement.  Un renouveau y a été instigué au début des années 2000 pour produire un champagne « le plus naturel possible ». L’ensemble des parcelles seront bientôt toutes certifiées « agriculture biologique » sachant qu’elles sont déjà cultivées en biodynamie dans les faits. Ces méthodes de travail ultra-qualitatives (enherbement naturel, labours au cheval, suivi du calendrier lunaire, faibles rendements…) sur un grand terroir donnent des vins magnifiques, plein d’énergie, de volume en bouche et de minéralité.

Dans les chais, la matière première est traitée avec la plus grande attention mais le but ultime est de la préservée. Ainsi les fermentations démarrent avec des levures indigènes (naturelles) et les jus ne sont que très peu sulfités. Les dosages en sucre sont inexistants ou faibles, pour laisser le terroir s’exprimer au mieux, sans masque ou artifice.

Autant vous le dire tout de suite : on adore les vins de Francis et Delphine (sa fille, qui prendra prochainement la tête du domaine). Ils étaient d’ailleurs cette semaine en pleines vendanges, comme on pouvait le voir sur le compte facebook de Francis (oui, Francis a clairement un petit côté geek avec minimum 3 publications par jour !).

Plusieurs cuvées sont disponibles aux Caves de Reuilly :

- Les Murgiers : un assemblage de pinot meunier et de pinot noir pour un champagne gourmand, plein de rondeur, avec un beau volume en bouche et déjà de la longueur !

- Rosée de saignée extra-brut et brut nature : un champagne rosé fait uniquement à partir de pinot noir et de pinot meunier. Une conclusion : un rosé peut être un vin de terroir ! Des épices douces, des fruits rouges frais et beaucoup de finesse. Le brut nature parait presque dosé tellement le fruit est net, pur, sans mauvaises acidités.

- Les Rachais 2009 : Assurément le grand terroir des Boulard. 100% chardonnay sur un sol silicieux-calcaire. 75cl de minéralité. Une bouteille qui appelle un accord culinaire. Le vin est gras, sur des fruits blancs murs, tendu et même salin sur une finale longue. A boire assis, il est renversant !

Cet article m’a donné soif, mais il n’est que 14h…et après tout pourquoi pas ?! Comme le disait Lily Bollinger à propos du champagne : « J’en bois quand je suis heureuse et quand je suis triste. Parfois j’en bois quand je suis seule. Si j’ai de la compagnie j’estime que c’est mon devoir. Si je n’ai pas faim je joue avec, et j’en bois quand je suis affamée. Sinon, je n’y touche jamais, sauf si j’ai soif . »